top of page

L'IMPACT DE LA VIANDE


Hey ! J'espère que vous allez bien et aujourd'hui, nouvel article sur un sujet dont on entend beaucoup parler dans "le monde de l'écologie" : la viande et son impact environnemental.

Je précise que la grande majorité des informations que je vais utiliser proviennent du livre "Comment j'ai arrêté de manger les animaux" d'Hugo Clément qui s'est lui-même inspiré de nombreux articles de l'ONU ou du GIEC.

Bref, trêve de blabla et passons tout de suite au vif du sujet .


Conditions animales


Tout d'abord, commençons par les conditions d'élevages de ces animaux. Tout le monde sait que celles-ci sont horribles, et je ne suis pas la plus calée là-dessus alors si vous voulez plus d'infos, allez voir le site ou compte Insta de l'association L214.

Les cochons sont la viande la plus consommée par les Français (on peut le voir avec tous les élevages porcins qu'on a par exemple en Bretagne). 95% de ces animaux passent toute leur vie dans un élevage intensif. En effet, avez-vous déjà vu des cochons dans des champs, comme on voit parfois des vaches? De plus, ils vivent toute leur vie dans des cages où ils ne peuvent même pas se retourner, sur des grilles. En clair, ils n'ont jamais bougés de leur vie -ils font leurs déjections au même endroit qu'ils dorment, mangent... Or, les cochons sont des animaux très intelligents et très propres (contrairement aux idées reçues).

Les poules sont entassées dans des grands hangars. 22 par m2. Ce sont des poules spécialement conçues pour grossir le plus vite possible (en 2 mois, elles prennent 4 kilos !).

A la fin de leur vie (moins de 40 jours à la place d'une dizaine d'années), elles ne tiennent même plus debout tellement elles grossissent trop vite. Beaucoup se font écrasées par leurs congénères à cause de la promiscuité. 😢

Les vaches, qui ont un lien très fort avec leurs enfants, sont systématiquement séparées de ceux-ci lorsqu'ils naissent. Les veaux sont enfermés dans des box individuels, parfois sans manger et castrer sans anesthésie.

Et puis vous avez encore les lapins élevés dans des minuscules cages, les moutons victimes de l'abattage religieux (les faire saigner jusqu'à ce qu'ils meurent)...


Déjà que ces conditions sont horribles,l'abattage, plus méconnu du grand public, est aussi horrible, voire même pire.

Il faut savoir que les animaux d'élevage sont des êtres intelligents (contrairement aux idées reçues) et donc ils ressentent lorsqu'ils arrivent dans les abattoirs qu'ils vont mourir dan les prochaines heures. Vous vous doutez que ce n'est pas très agréable à ressentir. 🙄 Normalement, les animaux sont obligés d'être étourdis avant d'être tués ( pour "leur enlever de la douleur"). Sauf que dans un abattoir, le temps, c'est de l'argent. Les employés qui s’occupent d'étourdir les animaux n'ont qu'une minute pour étourdir un animal. Pas une de plus. Donc assez souvent, l'animal est encore conscient lorsqu'il se fait découper un membre ou autres. Parfois même, des truies ou vaches sont encore pleines. Cela veut dire que les employés découvrent des fœtus ou des nouveaux-nés !

Le transport des animaux est une catastrophe au niveau éthique, et pour les services vétérinaires, ce sont principalement des employés de l'entreprise.

Et puis, les conditions de travail des employés sont juste atroces, et le taux de suicide est très élevé.

Évidemment, les abattoirs sont toujours cachés, on se demande pourquoi...🙄


Les céréales


"Si tout le monde était végétarien, il n'y aurait pas assez de parcelles agricoles pour nourrir tout le monde". Vous avez déjà entendu cette réflexion ? Je vais vous montrer qu'en fait, cette idée est complètement fausse.


Pour commencer, voici quelques chiffres, histoire de se mettre dans le bain.

L'industrie de la viande produit 14,5% des émissions mondiales de GES. Plus que le secteur des transports (14%). En gros, notre petit steak haché pollue plus que le jet privé de Kylie Jenner.

70% de la surface agricole mondiale est utilisée par l'industrie de la viande et des produits laitiers.

60% de la déforestation en Amazonie est causée par l'élevage bovin (direct ou indirectement) comparé à 3 à 5% pour l'industrie du bois et à l'exploitation minière.


Mais, pourquoi ? Certes, nous nous nourrissons de protéines animales mais en attendant, les animaux d'élevages se nourrissent de protéines végétales. Et une vache, cela mange énormément. Sachant que chaque année, 287 millions de bovins sont tués (9 par seconde), sans compter les autres espèces, cela fait beaucoup de champs à cultiver.

Donc lorsque vous voyez du maïs pousser dans un champs à côté de chez vous, il y a des chances que ce soit pour les animaux d'élevages.

Et pour info, seulement 4 % de la production mondiale de soja est destiné directement aux humains (tofu...). Le reste est pour l'élevage ou le biocarburant.


En gros, lorsque vous mangez de la viande vous êtes responsables (indirectement) de la déforestation et de l'agriculture intensive. Si toute la planète devenait végétarienne, on ne conserverait que 20% de la surface agricole destinée à l'élevage (en plus de celle déjà utilisée pour nous nourrir maintenant) pour nourrir correctement l'humanité.


Consommation d'eau


L'eau, une ressource si précieuse, surtout en ces temps de sécheresse. Dans le monde, 1 personne sur 3 n'a pas accès à une eau salubre -saine pour la santé.


Or les animaux d'élevage, en particulier les bovins, boivent énormément. Pour un kilo de viande bovine, il aura fallu 724 L d'eau. Et pour une entrecôte (on peut en faire 5 dans 1 kilo), 145 L, soit tiré 15 fois la chasse d'eau d'affilée.

Mais cette eau-là n'est "que" celle que la vache boit. Si on veut être juste, il faut aussi comptabiliser l'eau nécessaire pour faire pousser sa nourriture. Le résultat final pour une côte de bœuf (environ un kilo) est égal à 15 000 L d'eau !

Les autres animaux d'élevages consomment moins d'eau, mais cette quantité reste tout de même importante. 6000 L pour un kilo de porc et 4300 pour un kilo de poulet. En comparaison, les céréales demandent 1640 L pour un kilo et les légumineuses, 4000L.


Pour le coup, les graines, c'est meilleur pour préserver cette ressource vitale.😉


Les excréments


Et oui, lorsque les animaux boivent, ils polluent, lorsqu'ils mangent, ils polluent, mais aussi lorsqu'ils font leurs besoins !


Chaque seconde, 39 tonnes d'excréments sont produites dans le monde (en France, c'est 10 tonnes par seconde). De quoi boucher les toilettes... Les animaux d'élevages américains produisent 130 fois plus de déchets que la population humaine. Les élevages d'un seul pays !


Mais où vont tous ces excréments ? Dans la nature ! Précisément, on les enterre, comme les déchets nucléaires. Car normalement, le sol absorbe les déjections fécales, ça l'enrichit même! Mais avec l'élevage, il y a trop d'animaux, donc le sol ne peut pas tout absorber (surtout qu'il est plus sec avec le manque d'eau).


Un autre problème avec ces déjections est qu'elles sont beaucoup trop acides et contiennent énormément de pesticides, et d'antibiotiques. L'élevage consomme 70% des antibiotiques dans le monde, c'est donc le plus gros consommateur.

Lorsque le sol absorbe les déjections, l'eau des rivières alentours se retrouvent contaminées par tous ces produits présents dans les excréments. Parfois, il y a des fuites (surtout dans les porcheries) et tous ces excréments se retrouvent dans la nature, détruisant complètement la faune et la flore.


Et pour couronner le tout, ces déjections contiennent des gaz mauvais pour notre santé (ammoniac) et pour l'environnement (méthane, protoxyde d'azote). Ce sont des GES beaucoup plus polluant que le CO2.

Par exemple, le méthane est la deuxième cause du changement climatique après le CO2. 44% des émissions de méthanes sont produites par l'industrie de la viande et du lait.

Et oui, ce n'était pas une blague, lorsqu'une vache pète, cela pollue, et pas qu'un peu !


Conclusion


Alors pour résumer, l'industrie de la viande est responsable d'une grande partie de la déforestation, de la surconsommation d'eau, de la pollution de l'air, de déchets acides qui détruisent la faune et la flore et d'une grosse consommation d'antibiotiques. Bon bilan. 🙄


Quelles solutions ? Manger de la viande d'élevage extensif ? Certes les animaux vivent dans de meilleures conditions, mais cet élevage pollue plus que l'intensif car les pâturages font des forêts rasées, donc du CO2.

De plus, les animaux d'élevages extensifs vivent plus longtemps, donc mangent plus, boivent plus, et font plus leurs besoins. Un cercle vicieux !


Pour moi, la solution est de réduire sa consommation de viande et de végétaliser son alimentation. Nous avons bien vu que les céréales/légumineuses ont besoin de moins d'espaces, moins d'eau, et qu'elles ne font pas de déjections. De plus, ce sont des êtres vivants non-sensitifs donc la question des conditions de vie ne se pose pas.


Voilà, cet article est fini, j'espère qu'il vous aura plus. Je n'ai pas parlé des poissons car cet article aurait duré 1000 ans. N'hésitez pas à me dire en commentaires ce que vous en avez pensé pour que je puisse améliorer mes prochains articles.

Et comme d'habitude, je vous souhaite une

🍃🌻🌳EXCELLENTE JOURNÉE !🌳🌻🍃

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page