ACTIONS INDIVIDUELLES VS COLLECTIVES

Hello, aujourd'hui on se retrouve pour aborder une grande thématique : vaut-il mieux faire des actions individuelles ou des actions collectives ? Tout d'abord, je vais expliquer ce qu'est la "part du colibri" (et ma vision de cette image), je vais (essayer) de définir le plus précisément possible ces deux types d'actions et enfin, je vais vous donner mon avis.

Et si ce thème te plait, je crois qu'il y a quelque chose d'intéressant à la fin de l'article 😉 . Allez c'est parti !➡️


La part du colibri

C'est une expression/mouvement qui a été inventé par l'écologiste/agriculteur/philosophe français Pierre Rabhi. Voici leur site internet où ils publient aussi un magazine...https://www.colibris-lemouvement.org/ Bref, revenons à notre image.

Imaginons qu'il y ait un incendie (de forêt). Un colibri (qui est un très petit oiseau), va essayer d'arrêter ce feu en portant de l'eau dans son bec et en la lâchant sur le feu. C'est sûr que tout seul, il n'arrivera jamais à éteindre l'incendie, mais s'ils sont des milliards à faire pareil et qu'ils y mettent toutes leurs forces, ils y arriveront. Ça, c'est la version "officielle". Voici ma version :

Les colibris peuvent réussir à influencer de plus gros oiseaux, avec un plus gros bec. Grâce à ses plus gros oiseaux qui veulent eux aussi éteindre le feu aux côtés des colibris, celui-ci s'éteindra plus vite et entraînera moins de dégâts.


Je ne sais pas si vous avez compris la métaphore, mais si non, ce n'est pas grave car je l'explique au cours de l'article.

Petit indice : l'incendie représente la Terre qui brûle à cause du dérèglement climatique 😉


Les actions individuelles

Pour commencer, que sont les actions individuelles ? Ce sont les actions que l'on peut faire à l'échelle individuelle. C'est-à-dire, que l'on peut faire tout seul dans son coin. Des actions que si on est tout seul à les faire, les impacts seront minimes mais si on est des milliards à les faire, cela peut changer les choses (du bon côté 😉) .

Pour en revenir à la métaphore/image que j'ai cité juste avant, les actions individuelles sont représentées par les colibris. Tout seul, un colibri n'arrivera jamais à éteindre l'incendie mais s'ils sont des milliards, si. Les actions individuelles sont surnommées (en rapport avec cette image) "la part du colibri". Si vous voulez plus d'infos sur ça, allez voir le site que j'ai cité juste avant.


D'accord, mais quelles sortes d'actions sont des actions dites individuelles ?

Tout d'abord, on a toutes les actions en rapport avec notre alimentation (vous avez déjà remarqué que j'adore ce thème 😂) Comme on mange en moyenne 3 fois par jour, toutes les actions qui touchent à celle-ci sont donc très souvent utilisées. De plus, en France, c'est la partie la plus "polluante" de notre quotidien (plus que les transports avec les avions etc !). Et comme il n'y a que nous-mêmes qui mangeons ce qu'il y a dans notre assiette, ce sont des actions individuelles. Par exemple, vous pouvez manger bio, local, diminuer votre consommation de viande... (si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller consulter mon article sur l'alimentation éco-responsable https://www.generation-ecolo.org/post/l-alimentation-eco-responsable )

Les actions individuelles sont celles qu'on effectue au quotidien, donc une des grandes démarches de celle-ci est le zéro-déchet. Faire tout soi-même est très important dans la "part du colibri".

Puis, il y a tout ce qui touche aux transports (ne plus prendre l'avion, privilégier les transports en commun, mobilités douces...) car nous sommes dans une société où nous bougeons énormément (moi la première).

Il y a encore pleins d'exemples d'actions individuelles, mais si vous voulez en savoir plus, voici quelques livres là-dessus :

- "Famille presque zéro-déchet" et "famille en transition écologique" de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret. Le premier est plus centré sur le zéro-déchet alors que le second est plus sur les actions (individuelles) à faire pour avoir un bon impact sur la planète. Ce sont tous les deux des guides très bien expliqués avec toujours un peu d'humour.

https://livre.fnac.com/a9354581/Jeremie-Pichon-Famille-zero-dechet-Ze-guide

https://livre.fnac.com/a12101118/Jeremie-Pichon-Famille-en-transition-ecologique

- La collection "Tout faire soi-même" de Raphaële Vidaling. Comme son nom l'indique, c'est une collection de livres avec de nombreuses réalisations à faire soi-même pour se passer des industriels.

https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0&Search=tout+faire+soi+meme+livre&sft=1&sa=1

- "Ça commence par moi" de Julien Vidal. Il retrace son année où il s'est donné le challenge que chaque jour il ferait une nouvelle action écolo. On voit les hauts et les bas et on a plein d'astuces. Vous pouvez aussi aller voir son site internet du même nom où il y a ses 365 actions.

https://livre.fnac.com/a12115682/Julien-Vidal-Ca-commence-par-moi-Soyons-le-changement-que-nous-voulons-voir-dans-le-monde#omnsearchpos=2

https://cacommenceparmoi.org/ (site Internet)


Le problème avec les actions individuelles, c'est que comme ce sont des actions certes "simples" mais que l'on fait seul, c'est qu'on peut justement se sentir très seul en voyant les autres consommer toujours autant et nous, qui nous embêtons (peut-être pour rien ?) à sauver la planète. On peut se dire qu'on y arrivera jamais...Bref, on peut se décourager. C'est pour ça que, pour une fois, les réseaux sociaux servent à quelque chose (nan, je rigole, ils servent aussi à autres choses 😉) En effet, ils nous montrent que non, on n'est pas tout seul, et qu'on est plein à "s'embêter pour rien", et à tout donner pour stopper le dérèglement climatique. Et ça, ça fait du bien.


Un autre "mauvais côté" des actions individuelles est qu'on ne voit pas trop où cela nous mène vraiment. On ne voit pas forcément les impacts de nos actions sur l'environnement et surtout, sur les autres. Car on peut peut-être influencer notre entourage, et des "inconnus" grâce aux réseaux sociaux, mais on ne le voit pas vraiment (même si on l'espère de tout cœur).

De plus, surtout pour influencer son entourage, il faut s'y prendre de la bonne façon, et c'est assez compliqué (ne pas les réprimander à chaque fois qu'ils font un truc "pas écolo" car ça peut donner l'effet inverse).

C'est pour ça que pour le coup, les actions collectives sont très importantes 😉 (tout est lié 😂)


Les actions collectives

Beaucoup moins connues que les actions individuelles, elles ne sont portant pas à laisser de côté. Les actions collectives, à l'inverse des actions individuelles, sont des actions qui se font à plusieurs, ou du moins, qui ont besoin de plusieurs personnes pour fonctionner. Par exemple, les pétitions sont des actions collectives car il faut plusieurs milliers de signatures pour qu'elles soient prises en compte. Pourtant, vous ne bougez pas de votre canapé lorsque vous signez une pétition. 😁


Mais à quoi servent-elles, ces actions collectives ? Elles servent à influencer l'opinion publique, à alerter les gens, à faire bouger les choses à différentes échelles (locale, régionale, nationale et mondiale). Mais surtout, elles servent à influencer les politiques pour qu'ils votent des lois qui ont pour but de stopper le dérèglement climatique. Car ce n'est qu'avec des lois qui interdisent les sachets plastiques ou les vols d'avion à l'intérieur du pays qu'on peut faire avancer les choses. Je suis pourtant d'un naturel très optimiste, mais je ne crois pas que tout le monde va être "écolo" de bon cœur. Il y aura toujours des personnes qui changeront leur portable chaque année etc. Alors que s'il y a des lois qui leur interdisent d'acheter un portable neuf tous les ans (par exemple), ils devront respecter.


Pour en revenir à mon image du début avec les oiseaux, les actions collectives peuvent influencer les gros oiseaux qui sont les politiques, les personnes très très riches qui peuvent mettre leur argent dans la cause environnementale et les personnes célèbres qui peuvent utiliser leur notoriété pour influencer un grand nombre de leurs fans.

Grâce à ces gros oiseaux, le changement climatique pourrait être ralenti plus rapidement que s'il n'y avait eu que les colibris (on l'arrêterait avant qu'il ne soit inarrêtable🙄).


Et pour influencer toutes ces personnes (et tous les colibris ), il existe toutes sortes d'actions.

Vous pouvez faire des marches/manifestations (c'est là où on se rend compte qu'on est loin d'être seul dans ce combat).

Vous pouvez aussi adhérer à des associations pour lutter contre une cause spécifique qui vous tient à cœur. Ce qui est intéressant avec ces associations, c'est qu'il y en a pour tous les goûts, et à toutes les échelles. Si vous voulez lutter pour un projet près de chez vous (mise en danger d'un espace naturel, préservation d'un espèce endémique etc.) ou plutôt pour un projet plus "national", vous pouvez, soit en donnant de l'argent, soit en utilisant le moteur de recherche Lilo (voir mon article sur les moteurs de recherche écolos https://www.generation-ecolo.org/post/ecosia-lilo , ou soit en étant bénévole dans cette association.

En actions collectives, vous avez aussi toutes les actions de ramassage de déchets dans la rue (renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir quand est celui de votre commune).

Partager un combat avec le plus de monde pour qu'il soit le plus connu possible est aussi une action collective.

Bref, vous en avez plein !


Si vous voulez en savoir plus sur ces actions, voici quelques "ressources" :

- le compte Instagram de Camille Etienne qui s'appelle graine de possible https://www.instagram.com/graine_de_pos


sible/ Cette activiste met toute son énergie à essayer de changer les mentalités (pour qu'elles soient plus écolo ) et à stopper le dérèglement climatique.

- l'association Greenpeace France https://www.greenpeace.fr/ où vous pourrez trouvez des actions faites pour alerter l'opinion publique partout en France.

- l'association France Nature Environnement (FNE) https://fne.asso.fr/ Cette association est elle aussi partout en France mais elle est plus spécialisée dans la nature, la biodiversité.

- le site Mes opinions https://www.mesopinions.com/fr où il y a plein de pétitions de tous genres (vous pouvez choisir), des sondages (idem) et un blog pour la mobilisation dans la catégorie "nous soutenir". Grâce à ce site, vous pouvez créer vous-même vos pétitions/sondages.


Conclusion


Du coup, que vaut-il mieux entre ces deux types d'actions ? Et bien pour moi il faut....des deux. 😅Comme on dit, les opposés s'attirent, et là, c'est le cas car elles se complètent parfaitement.

Les actions collectives vont permettre de faire avancer les choses plus vite, mais elles ne sont pas crédibles si vous surconsommez, mangez plein de produits chimiques etc.

Je dirais que les actions collectives sont le prolongement des actions individuelles. Celles-ci sont très bien pour commencer votre transition écologique, comme ça vous pouvez aller à votre rythme. Et les actions collectives permettent de pousser votre transition écologique (déjà entamée) encore plus loin, de plus vous impliquer.

Donc il faut des deux (même si en ce moment, on a encore plus besoin des actions collectives que jamais).



Voilà, j'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas à me donner votre avis sur cette thématique.

D'ailleurs, lorsque je publierai cet article, un mini projet commencera sur mon compte Instagram (https://www.instagram.com/generation.ecolo/ ) : je vais lancer cette thématique en story et vous pourrez me répondre en message privé. Ensuite, je ferai un post reprenant vos avis sur cette thématique.

Si vous n'avez pas Instagram (ou pour X raison) et que vous préférez me donner votre avis en commentaire sous cet article, vous pouvez (il faudra juste me dire que vous voulez qu'il soit pris en compte dans mon post Instagram).😉

Je précise que vos messages resteront anonymes (je cacherai votre nom/pseudo).


Sur ce, comme d'habitude, je vous souhaite une :

🌳🌱🍃EXCELLENTE JOURNÉE🌳🌱🍃


30 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout